Les compétences d'Objectif EcoEnergie s'appuient sur quatre mécanismes
visant à évaluer et réduire l'impact environnemental lié à la production et à la consommation d'énergie.


« Un consensus se fait désormais jour parmi les économistes sur la nécessité de donner un prix progressivement croissant à toutes les émissions à l'origine du changement climatique. Il s'agit de faire émerger un prix du Carbone et de donner aux entreprises, aux ménages et aux administrations des incitations cohérentes pour que chacun réduise ses émissions. Les économies d'énergies [...] seront ainsi encouragées. »
Nicolas Hulot, le syndrome du Titanic

Ces outils ont été mis en œuvre pour répondre aux objectifs des Accords de Kyoto, du Grenelle de l’environnement et de la loi POPE du 13 juillet 2005. Les politiques énergétiques internationales, européennes et nationales visent donc à réaliser des économies d’énergie, développer les énergies renouvelables et réduire fondamentalement les émissions de gaz à effet de serre.